Le double nettoyage façon Tata Harper || On my skin #5

vendredi 19 février 2016


Il y a quelques mois de ça, après l'utilisation intensive de produits de soins issus de la pétrochimie, ma peau a visiblement fait une overdose et je me suis retrouvée le visage rempli de microkystes disgracieux et autres joyeusetés.
 Je m'intéresse de plus en plus aux cosmétiques green, et je me suis dit que c'était le moment d'adopter tout une routine pour voir si ma peau s'en portait mieux.
Je vous ferai un billet complet à ce sujet très bientôt.

Donc, allier soin et nature, j'en avais terriblement envie.
Mais j'avoue volontiers que je suis aussi très faible en ce qui concerne la présentation.
J'aime voir de jolis flacons rangés dans ma salle de bains,
cela fait également partie de mon plaisir quotidien.
Je ne souhaite pas, pour autant, avoir un contenant magnifique si le contenu est insipide.
Il faut évidemment que les deux soient réunis !
Et en ce sens, une des marques qui m'attirait depuis un petit temps déjà, c'est Tata Harper.
Avec un tel nom, on imagine déjà bien qu'elle fait partie de la famille, prête à nous promulguer de bons conseils pour avoir une peau au top, non ?
C'est lorsqu'on diagnostique un cancer à son beau-père il y a quelques années de ça, qu'elle commence, sur les conseils du médecin, à s'intéresser aux ingrédients contenu dans les produits entourant notre quotidien, et qu'elle s'est aperçue que beaucoup pouvaient être nocifs.
Son beau-père est soigné avec une approche holistique, et ce fut, pour elle qui n'utilisait que des produits cosmétiques de parfumerie, une révélation.
C'est ainsi qu'elle a réinventé les cosmétiques naturelles, en leur ajoutant un côté assez glamour.
Tata Harper s'adresse aux femmes qui aiment les cosmétiques efficaces et de qualité, sans mettre leur santé en péril.
Tous les produits sont certifiés EcoCert, et fabriqués dans sa ferme du Vermont (USA).
Certaines plantes utilisées y sont aussi cultivées, d'autres proviennent des quatre coins du monde.
Elle ne teste évidemment pas sur les animaux.

Donc, lorsque j'ai voulu découvrir la marque de plus près, je souhaitais d'abord quelque chose que je puisse utiliser au quotidien.
Je n'avais plus aucun démaquillant en stock, ni aucun nettoyant. (!)
C'est ainsi que mon choix s'est porté vers l'huile démaquillante ainsi que sur le nettoyant purifiant.
Les deux sont présentés dans des flacons en verre... vert, aux inscriptions jaunes comme les blés, et rehaussés par des détails dorés très féminins.
Ils offrent une contenance de 125 ml chacun.



L'huile démaquillante



C'est une huile épaisse de couleur orangée, qui glisse formidablement bien sur la peau, et que l'on peut donc masser autant qu'on le souhaite afin de déloger le maquillage, mais aussi par pur plaisir.
Une fois émulsifiée avec de l'eau, la texture devient plus laiteuse.
A noter que c'est un produit qui nécessite d'être rincé avec une lingette en mousseline afin d'enlever tout résidu.
Comme d'habitude, je me sers préférablement des lingettes de la marque Emma Hardie, qui sont assez épaisses et permettent en un seul passage de tout rincer, sans frotter.


Rosa Canina Seed oil, Helianthus annuus (Sunflower) Seed Oil, Shea Butter Ethyl Esters, Polyglyceryl-4 Oleate, Prunus armeniaca (Apricot) Kernel Oil, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Olea europea (Olive) Oil, Argania spinosa (Argan) Kernel oil, Plukenetia (Sacha Inchi) Volubilis, Jojoba Esters, Camellia Oleifera Seed Oil, Aroma, Medicago sativa (Alfalfa) Extract, Arnica montana (Arnica) Leaves and flowers, Calendula officinalis (Calendula) Flower Extract, Symphytum officinale (Comfrey) Leaves, Borago officinalis (Borage) Leaf Extract, Spiraea Ulmaria (Meadowsweet) flower Extract, Sambucus Nigra Fruit Extract 

A vrai dire, je pensais qu'elle me donnerait des boutons, et qu'elle serait trop nourrissante pour ma peau mixte.
Je partais avec quelques a-priori.
Mais comme j'étais quand même bien attirée par cette huile, j'ai voulu sauter le pas.
Jusqu'ici, je trouve que ma peau la tolère très bien, alors qu'elle contient de la rose, et que je sais y être assez sensible quand il s'agit d'utiliser un produit au quotidien.
Mais, comme je ne me maquille pas tous les jours, je ne l'utilise donc pas aussi souvent que le nettoyant, et ça roule.
Ne vous attendez pas à une odeur de rose.
L'odeur est très agréable, je dirais même, relaxante, mais il s'agit plutôt d'agrumes que de fleurs.
Le seul reproche que je peux lui faire, c'est qu'elle pique un peu les yeux, et laisse un voile trouble pendant quelques minutes après le démaquillage.
On s'en passerait...
D'autre part, c'est un produit peut-être assez dispendieux pour une première étape de nettoyage, cependant, c'est un choix que j'ai fait.
J'ai préféré privilégier la qualité des ingrédients à la quantité de produits.
De plus, elle est finalement assez économique car j'utilise seulement une à deux pressions pour me démaquiller, et tout part sans effort.
Après utilisation, ma peau n'est pas du tout grasse, et paraît bien hydratée, sans être nourrie à outrance.

Le nettoyant purifiant

La marque le présente comme étant tout particulièrement destinés aux peaux mixtes à grasses.
Dans ce nettoyant sans savon (et qui ne mousse donc pas) de couleur un peu grisâtre, les sucres aident à débarrasser la peau de ses impuretés sans la dessécher, tandis que les enzymes de fruits et extraits de brocoli offrent un nettoyage plus en profondeur, voire une légère exfoliation (chimique).
Il est censé pouvoir s'utiliser quotidiennement, voire bi-quotidiennement, mais personnellement, ma peau l'apprécie d'autant plus depuis que je l'utilise un jour sur deux, car c'est un produit tout de même assez costaud.
Deux fois par jour, c'était beaucoup trop pour ma peau qui avait tendance à réagir sur les pommettes (j'ai un petit peu de rosacée et les huiles essentielles deux fois par jour n'arrangeait apparemment pas mon affaire).
Une fois, ça allait déjà mieux, mais un jour sur deux, c'est parfait, pour moi.
Alors que j'applique d'ordinaire mes nettoyants sur peau sèche, celui-ci s'applique plutôt sur peau humide.
J'ai quand même essayé de m'en servir sans humidifier la peau au préalable, et il s'avère que sur ma peau, c'est quand même un peu plus agressif...
 Tout comme l'huile démaquillante, le nettoyant purifiant permet également de s'offrir un super moment de détente.
La texture est assez difficile à décrire, mais elle se rapproche plus d'une gelée se transforme en huile quand on la masse (bien plus fine que l'huile démaquillante, mais qui permet également un super massage !) puis devient lactée lors du rinçage.
Encore une fois, la peau n'est absolument pas grasse, elle ressort vraiment douce, bien claire, et surtout, sans sensation d'inconfort.
On peut même se servir de ce produit comme masque détox express en le laissant pauser quelques minutes, si toutefois la peau y réagit bien.
C'est un produit qui agit, en outre, pas mal sur les pores et les petites imperfections.



Et cette odeur... je vous promets, on en mangerait !
Une odeur délicieusement acidulée (merci, le citrus), qui m'a fait pensé illico aux bonbons Mao-Croqui, vous voyez ? (arf, gourmande inside)
Oui, avec les produits Tata Harper, je trouve que la dimension sensorielle et olfactive est bien mise en avant, et c'est tout ce que j'aime.
C'est une odeur également très vivifiante, parfaite finalement pour le nettoyage du matin, même si je l'utilise, comme au début, encore souvent le soir, après l'huile démaquillante.




Caprylic/Capric Triglyceride, Helianthus annuus (Sunflower) Seed Oil, Capric/Caprylic/Triglycerides, Water, Glycerine, Propanediol, Glyceryl undecylenate, Aroma, Sucrose Stearate, Decyl Glucoside, Oryza sativa (Rice) Extract, Glyceryl Caprylate, Lactobacillus/Punica granatum Fruit Ferment Extract, Papain, Curcuma Zedoaria Root Oil, Magnesium Aluminum Silicate, Sucrose Palmitate, Zingiber Officinale Root Oil, Salix alba (Willow) Bark Extract, Eugenia Caryophyllus Flower Oil, Sucrose Laurate, Abies PectinateLeaf Oil, Foeniculum Vulgare Oil, Aloe Barbadensis Leaf Extracts, Kaolin, Bioflavanoids, Leuconostoc ferment filtrate, Montmorillonite, Mica, Brassica Oleracea Italica (Broccoli) Extract, Superoxide Dismutase, Soybean Peroxidase, Citral, Citronellol, Eugenol, Geraniol, Linalool, Limonene.

Ce moment du double nettoyage est un luxe green dont j'aurais à présent du mal à me passer.



Pour conclure, je dirais que ce sont deux produits que je ne regrette pas le moins du monde, même s'il m'a fallu un petit temps pour comprendre que le nettoyage quotidien avec le Purifying cleanser était une fausse bonne idée.
D'ailleurs, si vous avez la peau sensible ou intolérante aux huiles essentielles, essayez vraiment avant d'acheter, étant donné qu'elles sont bien présentes, dans les soins Tata Harper.
J'ai eu l'occasion avant et après ces achats, de tester plusieurs échantillons d'autres produits de la marque, et ma peau en a apprécié quelques-uns. Mention spéciale pour les deux autres nettoyants et le complexe régénérateur.
De futures acquisitions ?
Fort probable.

Je voudrais aussi profiter de ce post pour remercier chaleureusement l'équipe Oh my cream de la rue des Abbesses, et Justine, tout particulièrement, qui m'a offert, il y a quelques mois, un accueil formidable ! :)