MAC Burmese Kiss (EL) || On my lips #3

jeudi 16 avril 2015

La collection Bao Bao Wan de MAC a été dévalisée en deux temps trois mouvements.
Cette fâcheuse tendance à faire des éditions limitées finira par nous achever, je vous jure... !
Il ne restait plus un seul petit morceau du Burmese Kiss que j'avais tant attendu
(et le seul de la collection qui m'intéressait, à vrai dire).
Mais c'était sans compter sur ma bonne fortune.
Quelques jours plus tard, lors d'un innocent détour sur le site de MAC, je ne vois pas cet affreux mot sous l'image du produit.
Vous savez, le fameux "ÉPUISÉ" qui l'espace d'un instant, vous transforme en un monstre effroyable qui ferait passer Hannibal Lecter pour un enfant de chœur.
Bon, c'est vrai, j'exagère.
Mais toujours est-il qu'il ne m'en fallait pas plus pour mettre ce beau Burmese Kiss au panier à la vitesse de l'éclair, avant qu'il me passe à nouveau sous le nez.

MAC définit Burmese Kiss comme un rose corail vibrant, au fini mat.
Personnellement, je dirais qu'il offre un fini plutôt satiné et velouté.
C'est un rouge à lèvres bien opaque et très pigmenté qui se suffit à lui-même, et dont la texture est très agréable à appliquer et à porter, ce qui m'a d'ailleurs surprise car ce n'est pas le cas de ses comparses de la même gamme, habituellement.
Je dirais même qu'il assèche bien moins les lèvres et que la tenue est légèrement meilleure.


Que dire de l'esthétique du packaging ?
On reste sur du noir, mais on supprime le classique au profit d'un effet givré et duochrome parsemé de paillettes aux reflets bleutés.
Une touche d'or rose à la place de l'argenté habituel...
Et la magie opère !
C'est un étui que je trouve vraiment très, très joli.



Alors, vous allez sans doute vous dire que j'affectionne particulièrement le rose, et le corail.
Disons que c'est une couleur qui me réchauffe le teint (ça ne se voit pas forcément sur la photo, je vous l'accorde) et avec laquelle je suis en confiance.
Je pourrais ne mettre que ça...


Vous avez craqué pour un article de la collection Bao Bao Wan ?
Dites-moi tout !



Rendez-vous sur Hellocoton !